MOURYA
Actualités

Terrorisme et sécurité du territoire: Eviter d’amalgamer la question sécuritaire aux comportements partisans !

Eviter l’amalgame dans la gestion de la question sécuritaire, d’autant qu’elle constitue un défi majeur à la gouvernance politique et démocratique des Etats sahéliens au-delà du Niger, telle est la substance d’une interview exclusive réalisée par nos confrères du groupe nigérien de médias «Nigerinter» avec Kalla Ankourao, le premier vice-président de l’Assemblée nationale. Dans cette interview, Kalla Ankourao explique que «l’ensemble des députés nigériens font confiance à la capacité l’armée du Niger malgré l’insuffisance de son effectif, de son équipement, de sa formation ou même de renseignement». Il précise que malgré tout, notre «armée sait exploiter sur le terrain de bataille et profiter» de toute forme d’avantage que «lui confère la coopération militaire étrangère». Sans langue de bois et de manière décomplexée, le premier vice-président de l’Assemblée nationale démonte les clichés un à un, développés, entretenus et diffusés dans le but d’instrumentaliser les populations face à l’approbation des forces française et européenne de se déployer dans l’Ouest du territoire nigérien, actuellement très éprouvé par les exactions terroristes. Sans détour aucun, Kalla Ankourao explique que les 4/5 des députés nationaux ont bien compris l’impérieuse nécessité voire la vitalité qu’apportera l’accompagnement de la force française Barkhane et celle européenne Takuba en termes d’efficacité et de résultats aux Forces armées nigériennes (FAN). Coupant ainsi cours à toute polémique, le président Kalla Ankourao dira que «le PNDS a toujours considéré que la question sécuritaire ne peut souffrir de comportements partisans» dans notre pays. Une vision d’ailleurs largement partagée par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, qui s’est automatiquement saisi du dossier Niger pour en faire sien. Il entend en être lui et son institution, l’avocat du Niger pour le renforcement des forces armées nigériennes, leur équipement, leur formation de pointe et en faire du Niger, le pays pépinière de la lutte réussie contre le terrorisme au Sahel .

Moussa NAGANOU

Articles similaires

Laisser un comentaire